Palabres Culturelles Internationales

Rencontres internationales de jeunes et d'artistes
du 1er au 21 juillet 2011
A Tananarive / Majunga (Madagascar)
SOUS L'EGIDE DE L'UNESCO
Sur les traces des Surfs, J.J. Rabéarivelo, Flavien Ranaivo

Concours talents de la musique

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Culture Beaux-Arts

Raparivo, l'ambassadeur de la peinture malgache

A 76 ans, Raparivo RR, peintre de renom international, prend toujours le temps de réaliser son art : la peinture à l’huile au couteau sur toile. Son atelier, qui se trouve à Ambohimandroso Anosy Avaratra chez lui, sert également de lieu d’initiation à la peinture pour les étudiants et les clients qui lui rendent visite. IL y expose plusieurs de ses œuvres qui montrent dans un style figuratif des thèmes liés à la beauté de notre île notamment les paysages exceptionnels qui font le potentiel touristique de Madagascar.
Raparivo RR est passionné par la peinture depuis son plus jeune âge. Exerçant depuis 1957 en autodidacte, il est l’un des peintres réalistes les plus connus à Madagascar. Ses débuts sont marqués par sa volonté de produire des articles de souvenir peints à la main, cartes de vœux, peinture sur vans et sur toile en série pour les étrangers de passage à Diégo Suarez, base navale de l’armée française. En 1960, il a décidé de se lancer sur les conseils d’un ingénieur français qui a fait l’école des Beaux-arts. Sa première exposition individuelle a lieu en 1963 dans la grande salle de l’Hôtel de ville de Diégo Suarez.
« L’événement 1947 », un tableau qui relate un souvenir d’enfance montrant des militaires français en train de brûler des cases en falafa à Moramanga, a été acheté par l’État malgache puis exposé à Manjakamiadana. Il a brûlé lors de l’incendie du Rova.

Raparivo RR a été sélectionné par le Musée International du XXe siècle, Timotca, pour représenter Madagascar à l’échelle internationale. Il y expose un tableau qui fait découvrir un paysage malgache avec un parc à bœufs et des maisons traditionnelles.

 

Extrait de l’Express de Madagascar, hors série, juin 2010

Palabres Culturelles Internationales - Copyright © 2010   Thierry Sinda - Philippe Gateau - Valério Truffa