Palabres Culturelles Internationales

Rencontres internationales de jeunes et d'artistes
du 1er au 21 juillet 2011
A Tananarive / Majunga (Madagascar)
SOUS L'EGIDE DE L'UNESCO
Sur les traces des Surfs, J.J. Rabéarivelo, Flavien Ranaivo

Concours talents de la musique

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Culture Stylisme

Michaël Vida


« Le milieu du stylisme manque de soutien »

• Vous avez été invité à rencontrer les participants à la formation pour jeunes stylistes à l’Espace Rarihasina lors de l’événement Takalo Haingo. Quelles ont été vos impressions par rapports aux rencontres et échanges avec les jeunes créateurs participants ?

Michaël Vida - J’ai énormément apprécié les rencontres et échanges avec les jeunes créateurs qui ont participé à Takalo Haingo. Ils m’ont beaucoup appris notamment en terme de création. J’ai fait de charmantes découvertes que je pourrai aussi exploiter pour enrichir mon travail.

 

• À votre avis, ces jeunes ont-ils le potentiel de pouvoir aller loin dans le métier ?

M V - Ils ont des atouts que nous, malheureusement, à nos débuts, n’avions pas. Je cite entre autres cette opportunité de pouvoir rencontrer des professionnels du métier, d’échanger des expériences avec eux. Les professionnels sont beaucoup plus accessibles de nos jours. Ce qui n’a pas toujours été le cas auparavant. Je trouve également que les jeunes créateurs ont du talent et un certain sens de la créativité.

 

• Quels sont les points à améliorer dans le monde du stylisme en parlant de formation ?

M V - Comme tout savoir-faire, il faut penser à entretenir le talent et la créativité. Ces jeunes ont besoin d’un certain accompagnement pour ne pas tomber très vite dans la panne d’inspiration ou la démotivation. J’en profite pour soulever le manque de structures comme l’école spécialisée en stylisme. Le milieu de la mode est en perpétuelle évolution, il nous faut une école malgré notre capacité d’apprentissage assez extraordinaire en autodidacte. Faute d’école, j’encourage ceux qui souhaitent se spécialiser dans le milieu à être très ouvert, à se documenter via Internet ou en lisant des magazines spécialisés.

 

• Un autre point lequel vous souhaiteriez souligner ?

M V - Nos jeunes ont du talent et le milieu est en plein développement à Madagascar. Le stylisme a un avenir prometteur chez nous. Il a besoin d’un certain appui pour lui permettre de mieux se développer. Avec la synergie de tous les créateurs, peut-être qu’on pourra faire entendre notre voix auprès des responsables politiques. Mais je le réitère, nous avons du talent et du potentiel mais le milieu manque de soutien et cela, sur tous les plans.

Propos recueillis par Domoina Ratsara
L’Express de Madagascar, le 5 août 2010

Stylisme - Mode
  • Stylisme - Mode
Stylisme - Mode
  • Stylisme - Mode
Stylisme - Mode
  • Stylisme - Mode
Stylisme - Mode
  • Stylisme - Mode
Stylisme - Mode
  • Stylisme - Mode

Photos de Jean-Pierre Mellaert

Palabres Culturelles Internationales - Copyright © 2010   Thierry Sinda - Philippe Gateau - Valério Truffa