Palabres Culturelles Internationales

Rencontres internationales de jeunes et d'artistes
du 1er au 21 juillet 2011
A Tananarive / Majunga (Madagascar)
SOUS L'EGIDE DE L'UNESCO
Sur les traces des Surfs, J.J. Rabéarivelo, Flavien Ranaivo

Concours talents de la musique

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Économie Eco

Les crevettes, le miracle de l’or rose

L’exportation crevettière en particulier, et le secteur halieutique en général, constituent les principales sources de devises pour Madagascar.

C’est en 1973 que débute la légende avec les pêcheries de Nosy-Be (PNB). Longtemps confinée dans un carcan traditionnel, l’industrie de la pêche reste pourtant artisanale jusque dans les années 90 malgré les milliers de kilomètres de côte dont dispose la Grande île.

Il a fallu attendre l’aide de la Banque mondiale et l’arrivée d’investisseurs privés dans l’installation d’aquacultures de Mahajamba (AQUALMA). Le label octroyé aux gambas de la société leader Unima met la crevette locale au même rang que le produit japonais.

Aujourd’hui, le secteur souffre des effets de la crise financière internationale ainsi que de la hausse des prix du carburant. Les sociétés recourent pour la première fois au chômage technique.

Extrait de l’Express de Madagascar, hors série, juin 2010

Palabres Culturelles Internationales - Copyright © 2010   Thierry Sinda - Philippe Gateau - Valério Truffa