Palabres Culturelles Internationales

Rencontres internationales de jeunes et d'artistes
du 1er au 21 juillet 2011
A Tananarive / Majunga (Madagascar)
SOUS L'EGIDE DE L'UNESCO
Sur les traces des Surfs, J.J. Rabéarivelo, Flavien Ranaivo

Concours talents de la musique

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Madagascar Écologie

Et la lumière fut avec les barrages hydrauliques

Ils s’appellent Andekaleka, Tsiazompaniry,  Volobe, ou Sahanivotry. Ce sont des centrales hydro-électriques grâce auxquelles, quelques régions urbaines et péri-urbaines peuvent avoir accès à l’électricité depuis des dizaines d’années. Leur couverture est pourtant loin de couvrir les besoins de Madagascar. Andekaleka, la plus grande des centrales, avec une puissance de 60MW ne fournit que 30% des besoins du réseau interconnecté d’Antananarivo, incluant entre autres, la région d’Analamanga, d’Itasy, d’Alaotra Mangoro.

L’exploitation actuelle est pourtant loin du réel potentiel hydraulique d’une Grande île où les fleuves et les lacs coulent de partout. Sur une capacité estimée à environ 7 800 MW, seuls 105 MW sont aujourd’hui utilisés. Aujourd’hui, 660 sites hydrauliques répertoriés attendent des investisseurs pour que la lumière et l’énergie soient pour tous.

 

Extrait de l’Express de Madagascar, hors série, juin 2010

Palabres Culturelles Internationales - Copyright © 2010   Thierry Sinda - Philippe Gateau - Valério Truffa