Palabres Culturelles Internationales

Rencontres internationales de jeunes et d'artistes
du 1er au 21 juillet 2011
A Tananarive / Majunga (Madagascar)
SOUS L'EGIDE DE L'UNESCO
Sur les traces des Surfs, J.J. Rabéarivelo, Flavien Ranaivo

Concours talents de la musique

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Madagascar Linguistique

Français malgache

Q

Quatre mi [katmi] : Signifie mendiant ou personne extrêmement pauvre. Le mot est formé à partir de la première syllabe « mi » de quatre mots en langue  malgache associés aux personnes en état de dénuement total. Il s’agit de mifoka (la drogue), miloka (le jeux), migoka (l’alcool) et mivarotena (la prostitution).

Z

Zoma [Pronc. Zouma] : n. m. Mot d’origine arabe qui signifie vendredi. Dans la tradition malgache on nomme les marchés importants par les noms des jours où ils se tiennent. C’est ainsi que l’on nomme par le vocable « zoma » le grand marché qui se tenaient à Tananarive avenue de l’indépendance tous les vendredis. Etant donné que Tananarive est la capitale, par extension le mot zoma signifie grand marché.
Ex. : Rendez-vous le 18 décembre à 14h au zoma de noël à la maison des associations du 8e arrondissement de Paris. 

Remarque : en malgache le grand marché de Diego-Suarez qui se tient le jeudi se nomme Tseny. Ce mot, qui signifie « jeudi » en malgache, ne semble pas être passé dans le français de Madagascar.

 

Palabres Culturelles Internationales - Copyright © 2010   Thierry Sinda - Philippe Gateau - Valério Truffa